Loading
carport, bien réussir son projet

Carport bois : réussir votre projet

En matière de carport ou abri voiture en bois, il y a une multitude d’offres sur le net, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Pour notre part, chez Akeliagarden, nous avons décidé de faire le choix de la qualité et de la tradition en matière de charpente. Nos modèles de carport sont réalisés en France à partir de pin Douglas, et privilégient le principe tenon/mortaise dans l’assemblage, mais nous aurons l’occasion d’y revenir.

Premier point à ne pas négliger dans votre projet : la réglementation en vigueur dans votre lieu d’habitation.

 

Carport bois : la réglementation applicable

 

Ici, il faut distinguer deux points de réglementation suivant que votre carport est auto-portant ou adossé à un bâtiment.

 

Carport autoportant :

Un tel modèle de carport peut être installé de manière indépendante dans une zone de votre jardin. C’est souvent le cas d’un carport double pente, ou d’un carport toit platPour un carport, préau et auvent autoportants, c’est la notion d’emprise au sol qui prime car ces constructions ne sont pas fermées.

Selon l’article R. 420-1 du code de l’urbanisme, l’emprise au sol correspond à la surface résultant de la projection verticale au sol du volume de la construction, tous débords et surplombs inclus.

Carport double

Carport asymétrique

Carport double pente

Dans le cas d’un carport autoportant et d’un préau, seule cette notion d’emprise en sol est prise en compte.

Il existe cependant deux variantes à cette règle :

Emprise au sol
Les débords en porte-à-faux ne sont pas inclus dans l’emprise au sol. Cette emprise au sol est donc prise au droit des coins extérieurs des quatre poteaux.
Emprise au sol avec débords
Avec ces jambes de forces comme moyen de soutien du débord de toit, ce carport crée un surplus d’emprise au sol.

 

Carport adossé

Dans le cas d’un carport adossé ou d’un auvent, une nouvelle notion entre en jeu, celle concernant l’extension. En effet, ces derniers ouvrages ajoutent une surface supplémentaire au bâtiment existant. Si l’emprise au sol totale dépasse les 170 m², le recours à un architecte est obligatoire et peut-être aussi un permis de construire à obtenir.

Cependant, si le bâtiment à créer peut être considéré comme une extension, et que votre commune dispose d’un PLU, alors la surface ajoutée peut aller jusqu’à 40m² avec une déclaration de travaux, contre 20m² dans les autres cas.

Il est aussi à noter pour le cas de zones sauvegardées telle qu’une zone classée au patrimoine historique, vous devez obligatoirement consulter l’autorité compétente car les règles y sont très strictes. En d’autres termes, vous ne pouvez pas réaliser sur votre propriété tout ce votre imagination peut produire.

En tout cas, certaines notions restent floues. Pour écarter toute incertitude, il faut se rendre auprès de la mairie ou du service d’urbanisme compétent, même avec une simple esquisse de votre projet. Toutes vos questions devraient se dissiper.

 

Carport : le choix du bois

 

Chez Akeliagarden, nous avons pris l’option de réaliser nos carports et abris voiture en pin Douglas. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le pin de l’Orégon ou « pin de Douglas » comme il est également appelé – à tort – ne fait pas partie des sapins (Abies). Il a été introduit en Europe, particulièrement dans le Morvan et le Massif Central, au XIXème siècle par un pépiniériste britannique qui lui a laissé son nom : David Douglas.

De la famille des Pinacées, comme les pins, ce résineux très rustique a un feuillage persistant avec des feuilles linéaires de 2 à 3 cm de long entourant les rameaux, qui se développent à partir de bourgeons pointus pourvus de nombreuses écailles. Les feuilles sont douces au toucher et caractérisées par deux bandes blanches au dos ; elles sentent un peu la citronnelle quand on les froisse.

Ses cônes sont cylindriques lorsqu’ils sont mâles tandis que les cônes femelles ovoïdes (10 cm de long) ont des bractées saillantes et érigées.

De croissance rapide, avec les années, le Douglas voit ses branches s’étaler et son écorce lisse et grise devenir épaisse. Il peut vivre 300 à 500 ans !

Avec son tronc très droit et sa très haute taille, le Douglas est exploité en forêt pour sa durabilité naturelle exceptionnelle qui le rend naturellement imputrescible: une qualité précieuse aujourd’hui où les préoccupations écologiques deviennent un enjeu majeur tant au niveau individuel que collectif (il répond aux exigences de la classe risque biologique 3 de la norme EN 335).

Il est donc très convoité pour les terrasses, la menuiseries d’extérieure, les constructions navales, mais aussi l’architecture d’intérieur notamment dans les pièces d’eau (cuisine et salle de bain) puisqu’il supporte une hygrométrie élevée. On l’utilise également aujourd’hui pour la construction d’ouvrages d’art imposants nécessitant de fortes sollicitations mécaniques. 

Le choix du Douglas pour la réalisation de nos carports était pour ces différentes raisons une évidence.

Enfin, le pin Douglas se caractérise également par sa teinte si particulière, qui saura mettre en valeur votre construction bois.

 

 

 

Carport : la fabrication

 

Comme nous venons de l’évoquer, le pin Douglas étant produit en France, il devenait naturel de produire également nos carports, abris voiture, et auvents en France. Ce type de bois est adapté pour de multiples configurations de constructions:

 

Réalisation d’une charpente en pin Douglas

 

Pour assurer une stabilité optimale à la construction, les assemblages sont réalisés sur le principe de tenon-mortaise. Le tenon est la partie mâle d’une pièce de construction destinée à être enfoncée dans la partie femelle d’une autre pièce et qui tient les deux par emboîtement. La partie femelle est appelée la mortaise. Un tel assemblage peut être chevillé à l’aide d’une cheville de bois. Il constitue un embrèvement. Ce principe d’assemblage est bien plus fiable qu’un assemblage par vissage. 

Ce procédé utilisé depuis longtemps dans la réalisation de charpentes bois a connu des évolutions avec l’arrivée de machines numériques. Ces machines sont aptes à réaliser avec précision des tenons et mortaises, là ou par le passé, le ciseau à bois restait l’outil indispensable pour ce type de réalisations. Il est toujours d’usage, mais les temps de réalisations d’ouvrages sont dans ce cas plus longs.

 

réalisation d'une mortaise traditionnelle
Charpente traditionnelle
mortaise au ciseau à bois
Mortaise au ciseau à bois
réalisation à partir d'une machinenumérique
Réalisation par machine numérique

Voici en images un exemple de ce que peut réaliser une telle machine, avec un niveau de qualité et de précision inégalé :

 

 

Carport : la gamme Akeliagarden

 

La gamme de carports et abris voitures Akeliagarden est en perpétuelle évolution, pour être à même de répondre au mieux à vos besoins. 

  • Choix d’aspect : carport double pente, asymétrique, 1 pan, adossé
  • Choix de taille : carport pour 1 voiture, 2 voitures ou camping car

Chaque modèle de carport de la gamme Akeliagarden a fait l’objet d’une étude technique pour déterminer les besoins en sections de bois. Vous trouverez ainsi des modèles avec des sections de poteaux différentes allant du 150×150 mm jusqu’à 180 x 180 mm. Nos modèles sont adaptés pour tous types de toitures légères (shingle avec apport d’une sous-couche en OSB, toiture de type bac acier)

Vues de quelques modèles de la gamme :

PLUS D’INFOS

 

Vous souhaitez recevoir des informations complémentaires sur nos différents modèles de carports ? Complétez notre formulaire de contact et nous traiterons votre demande dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire

RETOUR BOUTIQUE