Loading
Des poules au jardin

Adopter des poules, un retour aux sources ?

Adopter des poules dans son jardin, un retour aux sources, des économies, un phénomène éducatif ?

 

Depuis plusieurs années, nous remarquons un véritable attrait des ménages français pour les poules, non pas dans nos assiettes, mais plutôt dans nos jardins.

 

RETOUR DES POULES DANS NOS JARDINS
RETOUR DES POULES DANS NOS JARDINS

C’est devenu un tel phénomène de mode que les gallinacées sont devenues le 4ème animal de compagnie des français, que ce soit dans nos compagnes ou en plein centre-ville. En terme de chiffres, c’est plus de 50% de ventes en plus par an et notamment depuis 2012, quand la poule est même devenu un argument politique pendant les élections législatives.

Cette tendance proviendrait du Royaume-Uni et des Etats-Unis, pays dans lesquels les habitants sont très friands d’œufs frais à tous les repas, mais également en réflexion perpétuelle en matière d’écologie.

Tendance bobo ? Pas seulement, la crise économique, la malbouffe, les prises de consciences écologiques, le rêve de retours aux sources, sont autant de raisons qui amènent nos concitoyens à adopter des poulesAvoir quelques poules dans son jardin, c’est se reconnecter avec la nature, et profiter du plaisir de leur présence familière… tout en récoltant ses propres œufs, 100 % bio !

Les poules à domicile, c’est l’assurance d’avoir des œufs frais à domicile BIO. C’est vous qui gérez leur alimentation et leur condition de vie. Une poule peut pondre jusqu’à un œuf par jour si elle se sent parfaitement bien dans son élément. De quoi réaliser de conséquentes économies, surtout que le prix d’achat d’une poule est lui aussi très raisonnable. Comptez entre 10€ et 40€ en fonction des races.

Combien de poules ?

Vous devrez avoir au minimum deux poules, car elles supportent difficilement l’isolement et la solitude. L’idéal est d’avoir des poules d’âge différent pour permettre une alternance dans la ponte des œufs, sachant qu’une poule vit en moyenne entre 4 et 5 ans.

Pour la production d’œufs, 2 à 3 poules suffisent généralement à satisfaire une petite famille, chacun pouvant fournir de 130 à 150 œufs par an.

Souci : il y a toujours un « creux » de production, situé à la fin de l’automne et au début de l’hiver. Le moyen de plus simple d’y remédier est d’opter pour les races ayant une réputation de pondeuses d’hiver.

Faut-il un coq ?

La question revient souvent : faut-il un coq dans le poulailler pour que les poules pondent ? La réponse est non.

Les œufs que nous mangeons au quotidien sont « clairs », donc non fécondés par le coq. Evidemment, si vous souhaitez que votre basse-cour s’agrandisse naturellement, un coq est nécessaire…

Que dit la loi à propos des poules ?

 Vous pouvez avoir des poules à condition qu’elles soient élevées dans un jardin, dans un poulailler ne dépassant pas 20m² (sinon = permis de construire auprès de la mairie), et que leur nombre ne dépasse pas 50. Au delà, votre élevage serait assimilé à une exploitation agricole.

Respectez également les règles de bon voisinage (nuisances sonores, olfactives…), et renseignez-vous auprès de la mairie de votre domicile. Certaines municipalités interdisent les animaux de basse-cour; contrainte parfois également inscrite au règlement des lotissements…

Un aspect écologique non négligeable !

Un des autres arguments que mettent en avant les propriétaires des gallinacées, c’est le côté écologique. Les poules sont omnivores, elles se nourrissent de tous les déchets de table.

Elles peuvent ingurgiter jusqu’à 200kg/an, ce qui peut représenter 30 à 40% des déchets domestiques par an. De plus en plus de mairies taxent les contribuables sur le poids de leurs ordures ménagères, les économies deviennent tout de suite importantes. Sans parler des économies d’incinération pour les collectivités ! C’est ainsi que certains maires de France offrent ou financent l’achat de poules aux habitants.

 

Véritable engrais riche, les fientes de poules sont quant à elles immédiatement utilisables pour vos cultures florales ou potagères, ou être disposées sur votre tas de compost qui ne fera que l’enrichir !

Une activité familiale :

L’élevage de poules, c’est également une activité quotidienne familiale: ça participe à l’éducation des enfants (sensibilisation sur la provenance des produits alimentaires, respect des animaux…), et l’entretien des cages et le ramassage des eux sont des activités ludiques et pédagogiques .

 

Un rapport éducatif entre l'enfant et la poule

Un équipement indispensable : le poulailler

C’est un équipement essentiel pour élever des poules. Vous pourrez le construire si vous êtes bricoleur, ou bien l’acheter. On en trouve désormais à tous les prix.

Un poulailler assure plusieurs fonctions :

  • Mettre les poules à l’abri de l’humidité et du froid, la nuit comme le jour
  • Leur permettre de boire et manger
  • Leur permettre d’y pondre et d’y couver en toute sécurité

…à l’abri des prédateurs, et dans de bonnes conditions d’hygiène.

Abri à poules

Poulailler pour 2 à 3 poules

Un poulailler confortable comprend donc un nid par poule, une mangeoire, un abreuvoir, un perchoir et un pondoir pour 3 poules.

L’emplacement du poulailler

Il vaut mieux placer le poulailler dans un endroit du jardin au calme, abrité du vent et des intempéries. Evitez toutefois de l’éloigner trop de la maison, afin de pouvoir vous y rendre sans contrainte.

Placer le poulailler au fond du jardin pourrait vous tenter, mais en cas de mitoyenneté, assurez-vous que la proximité du poulailler ne cause aucune nuisance sonore ou olfactive à vos voisins…

Alors, prêts à vivre l’expérience ?

Laisser un commentaire

RETOUR BOUTIQUE